Donner sa vie, Pour qui et pour quoi ? voilà une question que bien de nos contemporains se posent à tout âge. L’abbé Grosjean axe ici son propos en direction des jeunes adultes et de ceux qui, d’ici peu, vont entrer dans une période de choix de vie.

Très franchement cet ouvrage est admirable en bien des points. Il est simple et reprend l’essentiel, va droit au but et pose les bonnes questions. L’auteur développe son propos en trois grandes parties :

  • À la recherche de toute vocation. Où il invite le lecteur à vivre pleinement sa vie et à commencer à se poser la question du don de soi et de la joie profonde qui l’habite.
  • Se donner dès maintenant. En effet que ce soit dans la vie spirituelle ou dans le quotidien de nos vies, quel don suis-je prêt à faire ? Je suis chrétien, comment cela se voit, comment me mettre au service ?
  • Se donner demain. Dans cette partie, que j’avoue j’attendais avec impatience l’abbé Grosjean ouvre les perspectives sur l’avenir. Il prend de la hauteur et parle mariage, sacerdoce et vie religieuse. Chacune de ses vocations est un choix de vie, un choix dans le don de soi.

Ce qui est particulièrement intéressant dans cet ouvrage, qui sort aujourd’hui en librairie (3/10/2018), est le fait que son auteur ne cache pas les difficultés liées à chaque vocation rendant celles-ci plus accessible à chacun et chacune d’entre nous. Il ne manque pas également de mettre en exergue les joies qui y sont liées. Ces deux aspects permettront à chaque jeune qui liera ses lignes de comprendre joies et difficultés de chaque vocation et donc ses particularités.

Pour terminer son propos il aborde deux sujet d’importance et que l’on traite peu, je trouve, de manière habituelle. À savoir :

  • le célibat non choisi, qui pour beaucoup est une blessure,
  • le métier : l’auteur invite le jeune lecteur à se poser et à regarder son avenir
Extrait de l’ouvrage « Donner sa vie » page 27

Pour conclure ma présentation de cet ouvrage, je dirai qu’il est très facile à lire et permettra j’en suis sûr à chaque lecteur quelque soit son âge (mais particulièrement de 15 à 30 ans) de se poser les « bonnes questions ». Il pourra également être un outil pour un jeune qui commence à se poser des questions sur sa vie. Je crois également que cet ouvrage pourra être un bon outil pour les accompagnateurs spirituels permettant de rebondir avec le jeune sur certains passages et certaines questions.
Bonne lecture !

Recension écrite par Augustin.

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.