Une approche très solide et non moins originale pour découvrir et comprendre les idées au fondement de la théologie du pape François.


Note : * * * * *
Difficulté : * * *

Auteur : Agnès DESMAZIERES
Éditions : Salvator
Paru en : Janvier 2019
Nombre de pages : 240 pages

Résumé de l’éditeur :
Notre monde a soif de dialogue. Il y a aujourd’hui une urgence de dialogue.
Cette quête explique la popularité du pape François chez ceux qui, parfois aux « périphéries » de l’Église, sont attirés par sa simplicité, sa capacité d’enseigner par ses actes, et son souci d’écoute.
L’aventure du dialogue est un chemin d’espérance.
Il n’élude pas le passage par la croix, par la souffrance, par la douleur de l’incompréhension et du rejet. Mais ce chemin débouche sur la vie, une vie en abondance, fertile en relations humaines qui sortent de l’isolement, du repli sur soi ; une vie riche en amour de Dieu reçu et partagé.
Sommes-nous prêts à entrer dans cette dynamique de dialogue pour surmonter la crise et construire une Église fraternelle et accueillante ?

Comment ne pas se laisser séduire par l’appel du pape François dont Agnès Desmazières se fait le relai : « entrer dans une dynamique de dialogue pour surmonter la crise et construire une Église fraternelle et accueillante » (voir résumé de l’éditeur) ?

Tel est en effet le but de cet ouvrage, qui trouve son origine dans une thèse de doctorat sur travaux de théologie soutenue en septembre 2017 : donner les clefs d’interprétation théologiques de la place du dialogue dans la pensée du pape François et en particulier l’appel audacieux de réforme qu’il lance à l’Eglise. Cette solide réflexion conduite avec brio par le maître de conférences aux Centre Sèvres témoigne d’une longue fréquentation et d’une compréhension approfondie des écrits d’un homme que l’on connut d’abord sous le nom de Bergoglio avant qu’il ne devienne François.

De plus, cet ouvrage trouve son originalité dans la place qu’il accorde au parcours de l’auteur. Sans rien affaiblir de la rigueur de l’argumentation théologique, quelques paragraphes qui relèvent plutôt de l’ordre du témoignage donnent un éclairage de grande valeur et associent le lecteur à la démarche menée par Agnès Desmazières.

Si une fois encore il faut souligner la qualité de l’argumentation et la maîtrise du sujet, le style d’écriture rend toutefois le propos très compréhensible et accessible au plus grand nombre.

Fidèle au « quatre principes » qui marquent la pensée du pape François et dont elle ne cesse de décrire le déploiement, et en particulier celui de la supériorité de la réalité sur l’idée, on notera le réel souci qu’a l’auteur d’ancrer son propos dans les réalités ecclésiales contemporaines. Si l’ampleur du sujet traité et les nombreuses ramifications au thème du dialogue peuvent parfois donner au lecteur l’impression de perdre le fil de l’argumentation, on ne peut que souhaiter que la lecture et la méditation de cet ouvrage par un grand nombre de chrétiens accompagne cette réforme tant souhaitée en vue d’un authentique dialogue pastoral en Eglise ou chaque membre du Peuple de Dieu trouve sa place.

Nous en avons tant besoin…

L’auteur :
Agnès Desmazières
, docteur en théologie et histoire, est maître de conférences au Centre Sèvres, facultés jésuites de Paris.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.