Une synthèse réussie des mystères du salut et un bon moyen de se préparer spirituellement à la fête de Noël.


 Note : * * * * *
Difficulté : * * *  

Auteur : Raymond Winling
Éditions : Salvator
Paru en : Octobre 2018
Nombre de pages : 341 pages

Présentation de l’ouvrage : 
La liturgie de l’Avent évoque les temps bibliques, durant lesquels se manifeste l’attente d’un Messie : l’Avent fait mémoire. Les textes proposés à la méditation ont aussi trait à la préparation morale et religieuse qui s’effectue en vue de la venue du Christ :l’Avent est une veille. Et les chrétiens sont appelés à prendre conscience des fins ultimes de leur foi : l’Avent vise l’accomplissement. L’auteur a associé l’exégèse, la théologie, la morale, la spiritualité, l’histoire et la littérature pour présenter ces trois dimensions de l’Avent. Cette complémentarité d’approches met en relief combien l’Avent est un temps lumineux de rencontre privilégiée avec le Christ sauveur. 

C’est une belle opportunité que la sortie de cet ouvrage de Raymond Winling en cette fin d’année liturgique et à quelques jours du commencement de l’Avent. Le sous-titre « mémoire, attente et accomplissement » révèle l’ampleur de ce projet de synthèse autour de cette période liturgique qui nous conduit jusqu’à Noël. On relèvera l’originalité de l’approche adoptée par cet enseignant en histoire de la théologie et histoire des dogmes qui s’appuie sur la liturgie pour élaborer une vaste synthèse théologique. On trouve d’ailleurs un résumé de cette démarche dans les dernières pages du livre :« l’Avent est une introduction, vécue selon les lois propres de la liturgie, au christianisme en tant que religion du salut en Jésus-Christ »(p . 324).

 Le travail de R. Winling synthétise de façon très abordable les mystères chrétiens en mettant en cohérence les différents aspects de cette foi en Dieu Père, Fils et Saint Esprit. Cet exposé axé sur les trois acceptions du temps de l’Avent (mémoire, attente et accomplissement) est facilité par un plan progressif et très clair.

Parmi les points forts de cet ouvrage, on soulignera le recours fréquent à l’Ecriture sainte et la richesse des nombreuses sources patristiques dont l’auteur s’est montré un fin connaisseur avec son ouvrage Le salut en Jésus-Christ dans la littérature de l’ère patristique.

 Il convient de signaler dans la dernière partie quelques partis pris théologiques concernant la position actuelle sur les questions abordées. Mais on ne saurait le reprocher à celui qui ne prétend aucunement rédiger un traité de théologie. Du reste, les accents théologiques marqués par l’auteur sont très justes et correspondent bien à l’annonce de la foi chrétienne pour notre temps. Le recours à l’histoire et à la tradition en souligne d’ailleurs la valeur.

 On retiendra donc que la lecture de cet ouvrage est une bonne façon de découvrir une vision globale de la foi chrétienne mise en perspective avec la période liturgique de l’Avent qui en constitue une bonne porte d’entrée. Elle ne manquera pas d’intéresser ceux qui étudient les mystères de la foi autant que ceux qui souhaiteraient les découvrir de façon globale mais sans brader les exigences de cohérence et de vérité.

Auteur :
Raymond Winling
est prêtre, professeur émérite et doyen honoraire de la Faculté de théologie catholique de Strasbourg. Il a enseigné l’histoire de la théologie et l’histoire des dogmes. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence dont, en 2016, Le salut en Jésus-Christ dans la littérature de l’ère patristique (en deux tomes aux Éditions du Cerf).

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.