Qui veut rester là ? Qui veut avancer ? Comment j’ai fait ? Voici le parcours de Jean-Pierre Denis. Aussi magnifique qu’improbable, comment cet auteur et journaliste s’est échappé, comment est-il devenu un catholique attestataire ?

Note : * * * * *
Difficulté : * *

Auteur :Jean-Pierre Denis
Éditions :Cerf
Paru en :avril 2019
Nombre de pages :190 pages 

Résumé de l’éditeur :

On aurait pu croire éteintes les grandes voix catholiques. En voici une qui sort des décombres pour tonner que Dieu est Dieu dans ce livre qui répond enfin à la crise spirituelle que traversent l’Église, la France et l’Europe.
Rompant avec la logique de l’excuse, récusant la dissolution comme la crispation, révoquant les tentations de la naïveté et de la médiocrité, Jean-Pierre Denis dresse le plus lucide et le plus implacable des constats sur la déchristianisation. Et y voit une chance pour l’Évangile qui jamais ne s’impose et qu’il faut sans cesse apprendre à recevoir.
C’est à une foi attestataire, tissée dans le témoignage intime de sa vie, qu’il en appelle ici. Une attestation qui fait fi des préjugés établis, qui se nourrit des rencontres improbables, qui sait être attentive aux signes prophétiques. Et qui, sans être donneuse de leçons, en revient immanquablement à l’unique testament du Golgotha et de Pâque, source de la seule contre-culture qui soit réellement subversive.
Porté par une plume parfois aiguë, souvent inspirée, toujours sensible, ce récit d’une émancipation qui est aussi un manifeste de la libération s’adresse à chaque homme et chaque femme d’aujourd’hui qui se sentent prisonniers de la tragédie d’exister. Et veulent s’en affranchir.

Quatrième de couverture.

« Quel est le chemin ? »

« Quel est le chemin ? » voici comment commence l’ouvrage de Jean-Pierre Denis. Cette question mènera avec brio tout le témoignage qu’il va nous donner. Un catholique s’est échappéne peut vivre sans celui qui avant ne l’était pas, ou plutôt était en quelque sorte enfermé dans un catholicisme vécu comme le ferment. Idée indispensable des années qui ont précédé ma naissance, aujourd’hui l’auteur nous livre comment il en est arrivé à vouloir et devenir attestataire.

Sortir.

L’auteur veut sortir de cette sorte de chape de plomb qui englobe le catholicisme. Il veut emmener le lecteur avec lui, à la découverte de ce monde engagé par amour et pour le Christ ressuscité.

Il n’est pas simple d’être chrétien chaque jour, il le dit, ne le cache pas mais cela ne l’empêche pas de nous livrer dans ces quelques pages un témoignage étonnant : tournez-vous vers les autres pour et par Jésus ! Nous sommes catholiques, soyons fier de l’être !

Paradoxes.

Il dénonce une tendance actuelle à l’autosatisfaction, au nombrilisme : « l’homme aujourd’hui veut être compris, pas jugé. Reconnu, mais pas démasqué. » Paradoxes et ambivalences animent joyeusement et parfois durement les lignes que le rédacteur en chef de La Vie nous écrit. Il propose cinq remèdes, cinq façons de redécouvrir l’autre, l’Autre, la vie et même la mort. Cinq façons d’être chrétien et de participer au monde sans en être pour autant.

Et comme le monde a inversé les rapports humains, l’auteur rappel certaines évidences qui feront du bien à chacun de nous !

On en lit plus d’un chapitre par jour !

Je viens d’acquérir cet ouvrage et je l’ai dévoré ! L’auteur est ici franc, il ne passe pas par quatre chemins pour donner des éléments de sa vie. Il nous partage ses joies, ses découvertes et comment ceux qu’il a croisé l’ont aidé à devenir ce catholique qui encore aujourd’hui s’échappe. 

L’auteur a un style très facile à lire. Je vous conseille fortement ce livre qui déjà a fait parler de lui dans le milieu catholique. Qu’est-ce que pour l’auteur être catholique attestataire ? Comment s’échapper ? Moi, catholique, qui suis-je ? Autant de question qui pourront trouver dans cet ouvrage de Jean-Pierre Denis un début de réponse, une esquisse.

Bonne lecture.

L’auteur :

Essayiste et journaliste, poète aussi, Jean-Pierre Denis dirige la rédaction de La Vie et est l’auteur, entre autres, de Pourquoi le christianisme fait scandale.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.