Sur la piste de Moïse est un roman autobiographique même si le titre ne le laisse pas entendre. L’auteur nous emmène donc dans sa vie et particulièrement dans un voyage au cœur du désert, au cœur de cette ‘rencontre’ qu’il a eu avec Moïse.

Auteur : Alain Chapellier
Éditions : Salvator
Sortie : Juillet 2016
Nombre de pages : 221 pages

 

Note : * *
Difficulté : * *

Synopsis de l’éditeur:
Ce livre est un véritable road-movie biblique.
L’auteur emmène son lecteur, de la première à la dernière page, dans un périple palpitant sur les traces de son héros, Moïse! De la place de Clichy au mont Sinaï, en passant par les déserts torrides d’Arabie, nous voici, avec lui, aux basques du prophète relooké par Hollywood dans Les dix commandements de Cecil B. DeMille.
Au fil de cette odyssée, Alain Chapellier relate avec force humour ses rencontres et ses découvertes. En route, il apprend éberlué que des historiens juifs nient l’existence historique du libérateur d’Israël.
Mais, sur la piste de Moïse, il a eu une révélation plus importante. Plus vitale pour lui. Il a retrouvé l’enfant qu’il fut. Et qui le précède toujours, plein de rêves et d’espérance, sur la voie de la Terre promise.

Sur la piste de Moïse est un roman autobiographique même si le titre ne le laisse pas entendre. L’auteur nous emmène donc dans sa vie et particulièrement dans un voyage au cœur du désert, au cœur de cette ‘rencontre’ qu’il a eu avec Moïse. Ce Moïse n’est pas différent de celui de la Bible mais à la fin il n’existe plus. On voit s’éteindre ce personnage au fil des pages, comme on voit s’éteindre au fil des pages la vocation de cet ancien prêtre.

L’un des chapitres m’a beaucoup passionné et c’est celui, au milieu du livre, où l’auteur nous raconte le périple qu’il entreprend au milieu du désert, seul. Il y donne de nombreux détails qui permettent presque de le vivre de l’intérieur. Heureusement qu’il y avait ce chapitre cela a sauvé ma lecture. Certes il voit Moïse intervenir dans sa vie et l’accompagner jusqu’au jour où il tombe sur des textes qui le persuadent que Moïse n’a jamais été. Ce jour-là, pour moi, il perd du même coup son âme d’enfant et sa vocation ; il avait tout reposé sur la rencontre de Moïse et non pas celle de Jésus (en tout cas c’est ce que donne comme impression ma lecture). Cet ouvrage n’est pas un livre historique ou reprenant des éléments de comparaison, pour l’auteur Moïse n’est plus et sa vie en quelque sorte s’effondre ; c’est dommage.

Je ne crois pas que je puisse recommander ce livre à la lecture car je me suis forcé pour le finir, finalement c’est triste. On voit finalement dans ce livre ses doutes, ses difficultés et la remise en question de tout ce qu’il a reçu aussi bien de l’Église que de son éducation. Mais il ne va pas plus loin.

L’auteur:
Alain Chapellier est né en 1946 à Houdan, dans les Yvelines, dans une famille agnostique et anticl éricale. Après une longue quête spirituelle, il entre au Séminaire français de Rome à l’âge de 25 ans. Ordonné prêtre, il a été pendant trente ans vicaire, puis curé dans plusieurs paroisses du diocèse de Versailles et aumônier de la prison de Bois-d’Arcy. Revenu à l’état laïque, ce passionné d’art et d’histoire est l’auteur de plusieurs livres : De miel et de fiel (Albin Michel, 1991), La tentation de Fra Lippi (Albin Michel, 2000), Le Christ nu (Seuil, 2003) et Ne m’appelez plus Père (Éditions First, 2010).

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.