Sur les pas de Saint Vincent de Paul, une biographie pour que ne s’éteigne jamais le foyer de charité allumé par le « grand saint du Grand Siècle ».

Note : * * *
Difficulté : * *

Auteur : Chantal Crépey
Éditions : Salvator
Paru en : octobre 2017
Nombre de pages : 227 pages

Résumé de l’éditeur & 4ème de couverture :
On l’appelle volontiers « le grand saint du Grand Siècle » : à l’époque de Louis XIII, Vincent de Paul donne une éclatante leçon de charité et de modernité.
On connaît son combat pour les plus pauvres, les galériens, les enfants abandonnés. On se souvient de son rôle de fondateur des Confréries de la Charité, des Prêtres de la Mission, des Filles de la Charité. On le considère, à côté de Bérulle ou d’Olier, comme une des grandes figures de l’École française de spiritualité. Mais dans cette vivante biographie, Chantal Crépey met aussi l’accent sur des points moins connus : l’impulsion que Vincent a donnée à l’engagement des femmes dans l’Église et dans la société, son influence sur la prédication, sa spiritualité mariale.
D’une façon nouvelle, l’auteur raconte les temps forts de la postérité de saint Vincent et leur insertion dans la grande Histoire.
En notre temps, marqué par les nouvelles pauvretés et la mondialisation, le charisme de « Monsieur Vincent » garde toute sa pertinence. Et au questionnement d’aujourd’hui et de toujours : « Qui est l’homme ? », saint Vincent de Paul répond par sa vie : l’homme est don.

 

Chantal Crépey est une amie de Monsieur Vincent. Elle met ses connaissances historiques au service ce cette amitié et nous brosse donc un portrait familier et attachant de Monsieur Vincent. Comme elle le souligne elle-même dans l’avant-propos, on pourrait se demander s’il était nécessaire « d’encore écrire un livre de plus » sur lui. Nous nous réjouissons que l’auteur se soit tenu à sa difficile entreprise et grâce à elle, nous entrons un peu plus dans l’amitié avec « le grand saint du Grand Siècle ».

L’ouvrage s’articule en trois parties. La première est à proprement parler biographique. Elle déploie la vie de Vincent Depaul dans le contexte historique de la France des XVIème et XVIIème siècles. La deuxième partie s’attache à établir un portrait plus personnel du saint en développant les aspects psychologiques et spirituels qui ont indéniablement façonné sa personnalité. Enfin la dernière partie recueille les traces historiques du sillage de la famille vincentienne tout au long des deux siècles qui suivirent la mort de leur fondateur.

Une des forces de cet ouvrage est très certainement le large recours que fait Chantal Crépey aux écrits de Saint Vincent de Paul lui-même. Lui laisser la parole nous aide à entrer dans l’authenticité du charisme vincentien. Cet avantage est d’autant plus grand que l’œuvre littéraire de Saint Vincent de Paul est très prolixe : elle ne compte pas moins que des centaines de pages de correspondance, entretiens et documents. Sans réclamer aucune exhaustivité, Chantal Crépey nous fait entrer dans cette œuvre dans ce qu’elle a de saisissant et de percutant tout en demeurant pourtant toujours animée de l’esprit de douceur et de charité qui qualifie si bien Monsieur Vincent.

Dans la deuxième partie, les choix des axes d’approche du charisme de Vincent de Paul révèlent également la relation personnelle que l’auteur entretient avec le Père des pauvres. Cela est à la fois touchant mais cède parfois à des accents un  peu trop marqués, notamment dans le chapitre consacré à l’engagement des femmes. On pourrait également noter que si l’ouvrage révèle une solide documentation historique – les notes ainsi que les deux annexes développées en sont la preuve –, il cède parfois à des accents un peu trop proches de l’ancienne hagiographie. C’est le signe de l’amitié et de la légitime vénération apportée à Monsieur Vincent, mais cela gênera peut-être quelque peu certains esprits critiques.

Il n’en reste pas moins que la lecture de cet ouvrage est très profitable. Elle donne un élan authentique pour recevoir aujourd’hui dans notre société le message vincentien. Elle invite à se mettre en route en commençant peut-être très concrètement par un pèlerinage sur les pas de Saint Vincent de Paul dans les rues de Paris dont Chantal Crépey nous décrit comment elles ont jalonné l’histoire de ce saint et de sa famille spirituelle qui n’ont pas fini d’entretenir le feu de la charité.

Recension écrite par François.

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.