Simple et pédagogique, ce roman historique nous retrace la vie de Saint Martin, liés au contexte de l’Eglise de cette époque. Redécouvrir la vie d’un saint en toute simplicité !

Note : * * * *
Difficulté : * *

Auteur : Guillaume Hünermann E. Saillard (trad.)
Éditions : Salvator
Paru en : octobre 2017
Nombre de pages : 240 pages

Résumé de l’éditeur :
Martin de Tours a bien mérité son surnom d’apôtre des Gaules : dix-sept siècles après lui, près de deux cent cinquante communes et trois mille sept cents églises de France portent son nom.
Pourquoi cette gloire posthume ? L’auteur nous en donne la clé en racontant, avec sa verve coutumière, l’étonnant destin de celui qui fut officier romain, moine et évêque. Et il ressuscite avec brio Martin évangélisant les campagnes gauloises encore plongées dans les ténèbres du paganisme…
Dans cette biographie vivante, les lecteurs apprécieront de retrouver le visage attachant du cavalier qui partagea son manteau, du moine épris de solitude, et de l’évêque aux côtés de toutes les détresses.

Résumé personnel :

Ce roman nous retrace la vie exemplaire de Saint Martin, dépassant largement l’épisode du manteau partagé et dont ses contemporains avaient déjà repéré la sainteté.

Son enfance suit la carrière de son père, tribun de la légion romaine, et nous amène à entrer dans le choix de ce jeune militaire, que tout poussait pour faire carrière dans la légion romaine, mais qui fut très tôt attiré par Jésus Christ. Le roman nous livre les différents épisodes, répartis dans les trois parties de sa vie (soldat, moine et évêque) dans une narration agréable, qui met en scène les personnages et les rend vivants.

Le roman présente également le contexte historique tumultueux. L’Empire romain du IVème siècle, depuis Constantin et jusqu’à Théodose et ses successeurs, est en effet traversé par des luttes à l’extérieur avec les Germains. Mais il est également en proie à des divisions internes au cours des différentes successions des Empereurs mais aussi avec la rivalité entre la religion traditionnelle des Romains et le christianisme, lui-même déchiré par les luttes contre l’arianisme, auxquelles Saint Martin a été confronté.

Le roman transmet notamment les récits d’éléments biographiques et surnaturels, issus de la biographie de Sulpice Sévère. Les miracles et prodiges jalonnent son évangélisation des campagnes et les révélations surnaturelles préparent ses interventions auprès des grands de l’Empire romain, toujours en faveur des plus pauvres.

Ce livre m’a fait plaisir pour plusieurs raisons :

  • Le style est fluide, et agréable,
  • Il permet de remettre la vie de Saint Martin dans une perspective historique,
  • Il permet de découvrir une figure majeure de sainteté en France.

Je le conseille donc en lecture de détente pour découvrir un saint classique dont la vie nous parle encore aujourd’hui.

Recension de Jean-Louis.

Acheter_sur_La_Procure
Pas de lien sur Amazon car pas de produit correspondant !

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.