Prier avec son cœur – Sr Catherine Aubin

Un « Petit traité de la joie » où l’auteur cherche à entrainer le lecteur dans la véritable joie chrétienne. La joie est aussi une forme de témoignage, non ?

Note : * * *
Difficulté : * *

Auteur : Sr Catherine Aubin
Éditions : Salvator
Paru en : octobre 2017
Nombre de pages : 144 pages

Résumé de l’éditeur :
Parce ce que Dieu se trouve dans les dimensions les plus charnelles de notre existence, il faut lui ouvrir notre coeur. Après la prière du corps et celle des cinq sens, Catherine Aubin explore donc le cœur. Il est la demeure, le lieu de l’intériorité, le jardin de la rencontre avec le Seigneur.
L’auteur propose de descendre dans notre cœur avec la joie comme fil rouge. Elle s’interroge : « Où se cache la joie ? Comment y accéder ? » Ce livre voudrait être un itinéraire pour réveiller et révéler notre joie profonde.

L’ouvrage de Sœur Catherine Aubin est à la fois une grande prière et un grand traité. Comme prière elle veut faire entrer le lecteur dans la joie, la joie chrétienne celle qui ne se flétrie pas, celle qui passe toutes les montages et qui ne peut se garder pour soi. Un traité ? Oui un « Petit traité joyeux de la joie » ! Cette phrase m’est venue à la fin de la lecture de ce petit livre. 144 pages rapides et faciles à lire pleines de joie joyeuse. L’auteur veut nous faire aimer la joie chrétienne et même si au bout de quelques pages on peut être essoufflé de n’entendre parler que de joie, la persévérance permettra au lecteur de voir comment la joie peut en quelques lignes être vue différemment, comment elle peut transformer notre vie chrétienne. Assez classiquement sœur Catherine utilise un plan en trois parties intitulées : « La joie retrouvée », « Les obstacles à la joie : la peur et l’oubli », « Cultiver la joie ». C’est cette dernière partie qui m’a fait basculer en faveur de son ouvrage que je trouvais jusque-là beau mais sans plus de nourriture que cela. Merci ma sœur pour cette dernière partie !

Des petits points que j’ai trouvé dommageable, je ne vous en dirai que deux. Tout d’abord, lors de la lecture, nous tombons parfois sur des citations qui nous accrochent et malheureusement toutes ne sont pas référencées ce qui fait que nous ne pouvons approfondir ce point. Le second point est un peu subjectif : j’ai trouvé certains passages longs qui m’ont demandé beaucoup de persévérance !

L’un des points positifs que je souhaite ajouter aux précédents concerne les passages qui, reprenant la Bible, regarde la joie qui les habite. Par ailleurs dans cette joie chrétienne exprimable, le chant prend également une grande importance et si l’on écoute bien la Bible le Seigneur se révèle également par cette louange de l’homme vers Lui.

Recension de Augustin.

Acheter_sur_La_Procure

Amazon :

L’auteur :
Catherine Aubin est licenciée en psychologie et docteur en théologie. Elle est dominicaine de la Congrégation romaine de Saint-Dominique. À Rome, elle est actuellement professeur de théologie spirituelle et de théologie sacramentaire à l’Université pontificale Saint-Thomas-d’Aquin ainsi qu’à l’Institut de théologie de la vie consacrée, et à Montréal à l’Institut de pastorale des Dominicains. Elle est aussi collaboratrice à Radio Vatican ainsi qu’au mensuel Donna Chiesa e Monda de l’Osservatore Romano. Elle est l’auteur au Cerf de Prier avec son corps (Cerf, 2005), des Fenêtres de l’âme (2010) et des Saveurs de la prière (Salvator, 2016).

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!