Le transhumanisme est peut-être encore loin de nos débats d’aujourd’hui mais il est un sujet chaud qui sera certainement brulant dans les années à venir.

Note : * * * * *
Difficulté : * * *

Résumé de l’éditeur :
Le transhumanisme nous fascine. Sans doute parce qu’il se cache encore dans les brouillards de la fiction technique, médicale, sociale, savamment orchestrée et diffusée par ses promoteurs. Mais aussi parce qu’il est puissamment enraciné dans les désirs les plus humains, voire les plus biologiques qui soient : profiter de la santé du corps, échapper autant que possible aux souffrances physiques et psychologiques, atteindre en pleine forme un grand âge, peut-être même jouir de l’immortalité. De nombreux auteurs ont apporté leur contribution aux interrogations, aux débats, que provoquent les projets transhumanistes. Ils méritent en effet que nous nous y intéressions. En bousculant l’idée que nous nous faisons de la condition humaine et de son possible futur, le transhumanisme aborde les rivages de ce que nous qualifions habituellement de divin et les manières dont nous les pratiquons : les religions et les théologies. Ne nous offre-t-il pas la possibilité, l’espoir de devenir comme ceux que nous appelons les dieux ? Cet essai n’a pas d’autre ambition que d’interroger la tradition théologique chrétienne, au regard et au prétexte de ces prétentions transhumanistes.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.