L’auteur nous invite à travers cet ouvrage à redécouvrir ou à découvrir simplement la grandeur de la laïcité.

Note : * * *
Difficulté : * *
Auteur : Francesco Brancaccio
Editions : Cerf
Nombre de pages : 208

Résumé de l’éditeur :
L’Église ou l’État ? Agir en chrétien ou en citoyen ? Imposer, dans la cité, sa foi face aux raisonnements ou jeter la croyance aux oubliettes ? Ce choix est dépassé. Dans un Occident où le fait religieux demeure une des ressources profondes de l’identité et de l’unité des peuples, approfondir la notion de laïcité s’avère essentiel.
Car nous sommes à l’heure de « l’exercice pratique » de la laïcité, comme le suggère le pape François. D’une laïcité non pas vindicative, non pas exclusive mais qui rend possible le vivre ensemble dans « la maison commune » au nom de la dignité de la personne.
L’Église catholique, avec Jean Paul II, Benoît XVI et François, chacun au regard des enjeux de son temps, a définitivement ouvert la voie d’un dialogue réel et vital entre les institutions civiles et les religions. Comment ? C’est ce que nous retrace dans ce brillant essai, à la fois clair et minutieusement documenté, Francesco Brancaccio : de la religion comme ressource de la production du droit à la laïcité entendue comme espace commun, en passant par l’épreuve de la relation entre l’Église et l’État en France.
Un parcours historique, juridique et doctrinal fondamental. Un livre pour tous les chrétiens engagés dans le monde.

Recension :

La laïcité, qu’est-ce que la laïcité ? Terme souvent utilisé dans les débats politiques, surtout en ces périodes électorales, parfois judicieusement, souvent à tort. Considéré par beaucoup comme un bouclier pour éviter le contact trop pesant des religions sur l’Etat, cette notion cristallise les débats. Le titre de cet ouvrage La laïcité une notion chrétienne peut donc sembler au premier abord polémique. Il n’en est rien. L’auteur nous invite à travers cet ouvrage à redécouvrir ou à découvrir simplement la grandeur de la laïcité. Cette notion qui renvoie à ce qu’il y a de beau et de grand dans l’homme et qui est trop peu mis en avant dans notre société actuelle. A travers la loi naturelle, à travers les valeurs de la République dans le contexte français, l’auteur nous présente la laïcité dans le domaine de la raison avec sa genèse et ses développements dans nos sociétés modernes. Dans ce livre, l’auteur suit la pensée des trois derniers papes concernant la laïcité, on y observe un fil conducteur dans les différents discours, les différentes constitutions jusqu’à la Lettre encyclique ‘Laudato Si du Pape François. Dans cet ouvrage relativement court d’un peu moins de deux cent pages, où les notions de droit s’entremêlent avec les notions religieuses, c’est un vrai bonheur de se plonger dans le sens profond de la laïcité.

D’un point de vue personnel, j’ai beaucoup apprécié cet ouvrage, notamment grâce à ce discours basé sur la raison qui s’adresse à tous. J’ai également aimé le chapitre plus centré sur la société française, où Francesco Brancaccio entre dans la question de la loi naturelle et des valeurs de la République française de façon très claire et brillante. Je recommande cet ouvrage à tous. Cependant, si l’auteur parvient à faire preuve de clarté et de pédagogie, il n’en demeure pas moins précis et donc technique notamment dans le domaine du droit, ce qui parfois nécessite d’être familier avec la littérature philosophique.

Présentation de l’auteur :
Prêtre, docteur en théologie (université Grégorienne de Rome) et maître en droit canonique (université de Strasbourg), Francesco Brancaccio s’intéresse tout particulièrement aux rapports entre christianisme et société contemporaine.
Préface de Gérard Le Stang

Disponible en format papier et numérique:
Acheter_sur_La_Procure
[amazon_link asins=’2204111937′ template=’ProductGrid’ store=’questionsreligion-21′ marketplace=’FR’ link_id=’ef0405da-2f65-11e7-b129-3dbbf255c836′]

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.