Dans ce véritable tour d’horizon économique, l’Église d’Ile et Vilaine ouvre une réflexion nouvelle sur la portée de notre économique et surtout sur ses conséquences bien souvent oubliées. En effet comme le diront les différents intervenant, l’économie sans l’homme peut-elle vraiment continuer à vivre et à faire vivre ?

Note : * * * *
Difficulté : * *

Auteur : Mgr Pierre d’Ornellas et Yves Morvan avec soixante et onze acteurs de la société civile
Éditions : Salvator
Sortie : Avril 2017
Nombre de pages : 285 pages

Résumé de l’éditeur :

À travers sa doctrine sociale, l’Église catholique a, depuis plus d’un siècle, le souci de délivrer à temps et à contretemps une parole originale et libre sur les questions économiques et sociales. À chaque échéance électorale, ses prises de position sont particulièrement attendues, non pour influer sur le choix des votes mais pour susciter un discernement responsable. Dans ce but, Mgr d’Ornellas s’est associé à des acteurs de terrain, dont l’économiste Yves Morvan, universitaire et ancien président du Conseil économique et social de Bretagne, pour proposer des réflexions sur notre situation actuelle. Marquée par des mutations inédites (que certains appellent crise), elle exige un véritable débat. Car, plus que jamais, l’économie n’attend pas. Elle requiert des femmes et des hommes qui décident sans tarder, en raison même du contexte social, technique et mondial. Elle voudrait être juste au sein de concurrences intrépides et sans états d’âme, que ce même contexte suscite. Elle exige plus que jamais un discernement avisé, fruit d’une méditation partagée, pour offrir des chemins où labeur, justice et bonheur se conjuguent pour tous.

Qui parle de révolution ? Qui peut parler de l’humanité aujourd’hui sans parler aussi de l’économie que la vie en société génère ? Dans le diocèse de Rennes a été constitué un groupe de 71 acteurs de la société civile qui ont réfléchi ensemble sur cette thématique « Pour une économie humaine ». Cet ouvrage nous livre leurs réflexions et leurs conclusions au travers de trois parties.

Tout d’abord Mgr d’Ornellas en une quarantaine de pages ouvre le propos en s’inspirant des échanges et des conclusions que le groupe d’acteurs a pu avoir. Puis Yves Morvan tout en reprenant les échanges des acteurs locaux apporte un éclairage nouveau et soulève quelques interrogations qui permettent au lecteur d’entrer dans une démarche de questionnement. Pour finir se sont les conclusions du groupe qui nous sont livrées.

L’attrait de cet ouvrage réside en plusieurs points. En premier lieu, je dirai la diversité des sujets aborder. En effet l’économie touche de multiples secteurs et il faut en aborder le plus possible. L’idée ici n’est pas de tout faire mais d’ouvrir une réflexion nouvelle et intéressante avec des exemples concrets issus d’autres milieux, d’autres métiers. Le second point qui m’attire particulièrement dans cet ouvrage se situe dans la réflexion apportée à la fois par un homme d’Église et par des acteurs de la société civile. Pour finir mon troisième point sera en quelque sorte un coup de cœur, l’agriculture est régulièrement citée en exemple positivement ou négativement apportant ainsi une vraie réflexion pour nos campagnes.

L’auteur :
Mgr Pierre d’Ornellas est archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo. Il a notamment publié en 2015 Fin de vie : un enjeu de fraternité (Salvator). Yves Morvan est professeur émérite de sciences économiques à l’Université de Rennes-1.

Acheter_sur_La_Procure
[amazon_link asins=’2706714778′ template=’ProductAd’ store=’questionsreligion-21′ marketplace=’FR’ link_id=’c00f9eb7-9e0a-11e7-8973-8de326979dc1′]

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.