Dieu est aventure, Xavier Morales

Cultiver sa vie intérieure pour entrer dans une vie d’aventure : les chemins n’y sont pas tracés par avance, mais Dieu seul suffit !

Note : * * * *
Difficulté : * * *

Auteur : Xavier Morales
Éditions : Salvator
Sortie : Avril 2017
Nombre de pages : 244 pages

Résumé de l’éditeur
Il y a trois façons de vivre : en avançant sur un chemin balisé, en se laissant aller, ou bien en suivant une voie dont le tracé est inconnu. Qui n’a jamais été tenté, un jour, de se laisser porter par quelque chose qui le dépasse, lui fixe un but ? Pourtant Dieu ne laisse jamais son dessein nous devancer. Son projet ne nous porte pas, il nous emporte au fil des événements. Car Dieu est aventure.
Dans ce livre, un jeune théologien prometteur publie le fruit de vingt années de recherches et de relectures de sa propre expérience marquée par le souffle de l’aventure. Il propose des repères spirituels pour mieux aborder la précarité et l’incertitude qui caractérisent chacune de nos existences.

 

 

Dans cet ouvrage Dieu est aventure, le théologien Xavier Morales présente la vie spirituelle comme une exaltante aventure dans laquelle l’homme part à la recherche de Dieu. Contrairement à ce que pourrait laisser penser le titre et la quatrième de couverture, cet opuscule ne consiste pas en une théologie de l’aventure ; ce thème est uniquement présent dans le premier chapitre – où les amateurs du Seigneur des Anneaux pourront lire une brillante exégèse du best-seller de Tolkien – et dans la conclusion. L’essentiel de cet ouvrage est le rassemblement d’articles auparavant publiés dans diverses revues théologiques (Communio, Collectanea Cisterciensia, et même le journal Sénevé de l’aumônerie catholique de l’ENS où l’auteur a étudié). Dans ce livre d’une haute tenue théologique, l’auteur propose au lecteur de cultiver son intériorité pour y découvrir l’Esprit à l’œuvre. Très influencé par son expérience de vie monastique, Xavier Morales décrypte en de belles pages l’attitude spirituelle du moine qui peut être celle du tout homme : la prière monastique n’est pas une technique d’oraison mentale mais la permanence dans l’état de prière, qui est comme le montre l’auteur la structure d’être originaire de tout homme. Trois figures monastiques sont présentées à l’appui : Thérèse de Lisieux, Frère Rafael Arnaiz Baron (oblat de la Trappe de San Isidro de Duenas, mort en 1938 à l’âge de 27 ans) et Aelred de Rievaulx. Par leur vie et leurs écrits, ces trois témoins ont vécu dans leur chair la difficulté d’être un authentique disciple du Christ, en particulier dans la manière juste de répondre à leur vocation et la mort approchant dans l’acceptation de la volonté de Dieu.

Cet ouvrage de théologie peut constituer pour tout lecteur une véritable nourriture spirituelle. Nous conseillons ce livre à toute personne qui voudrait approfondir son désir d’intériorité. Nous avons particulièrement apprécié l’ensemble de chapitres intitulé L’expérience intérieure, en particulier cette courte lettre à un novice sur la prière pure qui donne des conseils simples et profonds pour faire oraison et laisser Dieu prendre place en nos vies. Par ses nombreuses références – Morales cite abondamment Heidegger, Balthasar, Thomas d’Aquin et d’innombrables auteurs de l’époque patristique – ce livre n’est cependant pas à mettre dans les mains d’un novice en théologie. On pourrait reprocher le manque d’unité dans cet ouvrage et nous aurions aimé voir certains thèmes plus approfondis, le choix de l’auteur (ou de l’éditeur) étant de proposer différentes entrées sur ce thème si riche de la recherche de Dieu. Le chapitre La Trinité Miséricordieuse est par exemple un commentaire extrêmement éclairant d’une œuvre d’art. Ce livre peut donc être lu en piochant tel ou tel chapitre et pourra nourrir la vie spirituelle de ses lecteurs.

 

Présentation de l’auteur :

Xavier Morales, ancien élève de l’École normale supérieure, a consacré sa thèse de doctorat à la théologie trinitaire d’Athanase d’Alexandrie. Il a été moine cistercien et enseigne la théologie à l’Université catholique d’Angers (UCO). Il a déjà publié aux Éditions Salvator, dans la collection « Petite bibliothèque monastique », une traduction de poèmes de Thomas Merton inédits en France, La nuit de la Saint-Jean (2014), ainsi que Dieu est amitié. La spiritualité d’Aelred de Rievaulx (2016).

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!