Un appel fort du pape François pour que les citoyens de l’Union européenne s’engagent résolument dans la voie de l’espérance.

Note : * * * * *
Difficulté : *

Auteur :Pape François
Éditions :Salvator
Paru en :mai 2018
Nombre de pages :120 pages

Résumé de l’éditeur:
Discours au Parlement européen et au Conseil de l’Europe (Strasbourg, 2014) ; à la réception du Prix Charlemagne (Vatican, 2016) ; aux chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne (Vatican, 2017) ; aux participants à la conférence (Re)thinking Europe » (Vatican, 2017).
« Le fait d’être des personnes nous lie aux autres, nous fait être communauté. Donc la deuxième contribution que les chrétiens peuvent offrir à l’avenir de l’Europe est la redécouverte du sens d’appartenance à une communauté. »
« Personne et communauté sont donc les fondements de l’Europe que, en tant que chrétiens, nous voulons et pouvons contribuer à construire. Les pierres de cet édifice s’appellent : dialogue, inclusion, solidarité, développement et paix. »

C’est un ensemble assez court que forment ces cinq prises de parole du Pape François adressées à divers auditoires ayant pour point commun d’être en lien avec les défis actuels que présente l’avenir de l’Europe.

S’agissant de discours, il n’y a pas lieu de s’attendre à trouver un long exposé argumenté. Il n’en reste pas moins que ces courts textes suffisent à donner un aperçu complet de la vision de l’Eglise sur l’Europe, dans la ligne traditionnelle de la doctrine sociale de l’Eglise et dans la ligne du pontificat de pape François.

A dire vrai, il s’avère que l’un des mots qui caractérise le mieux cette vision est l’espérance. Alors que d’aucuns décrivent l’Europe comme une grand-mère fatiguée ou déplorent sa gloire passée, le souverain pontife invite les dirigeants européens à puiser à la source même de leurs pères fondateurs pour retrouver un dynamisme nouveau qui permette à l’Union européenne de poursuivre sa mission en faveur de ses citoyens et même du monde entier.

Pour s’engager sur la voie de ce nouvel humanisme, le pape François soumet à l’attention de son auditoire plusieurs thèmes dont les multiples occurrences à travers les différents discours témoignent de l’importance. Parmi ceux-ci, on compte la dignité inviolable de la personne humaine, la promotion de la culture et du travail, la solidarité ou encore la promotion de jeunesse. La proposition de renouveau s’articule également autour de la trilogie « intégrer-dialoguer-générer ».

Quoiqu’exigeant, c’est donc un message bienveillant et plein d’espérance que le Pape François adresse à tous les citoyens européens au-delà de leurs seuls dirigeants. Ce message nous concerne donc tous et il nous faut apprendre à renouveler notre façon de vivre à notre niveau. Par ses exemples concrets, le pontife n’hésite d’ailleurs pas à pointer les endroits où cela fait mal. Non pour juger pais pour provoquer un sain réveil de conscience sans lequel nous ne serons jamais capables de changer le monde.

Selon le mot de la Lettre à Diognète repris à double reprise par le Pape François, les chrétiens sont en effet invités à être dans le monde ce que l’âme est au corps.

Ne passons pas à côté de notre mission… Ces cinq discours, dans le langage accessible du Pape François sont un bon moyen de redynamiser notre espérance et notre élan !

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.