Comment se renouveler ? Voici la question avec laquelle Agathe et Jean-Baptiste sont partis à l’aventure. Bonnes découvertes !

Note : * * * * *
Difficulté : * *

Auteur :Agathe et Jean-Baptiste BONAVIA
Editeur :Artège
Paru en :septembre 2018
Présentation :124 pages

Résumé de l’éditeur :
Alors qu’en France, seulement 3 % des catholiques vont à la messe chaque dimanche, ils sont 24 % aux États-Unis. Que se passe-t-il outre-Atlantique ? Cette enquête permet d’identifier les traits communs qui font des églises américaines des églises en croissance. À travers leur structuration, l’accueil, la liturgie, la formation et la communication les paroisses américaines réussissent le pari d’un rayonnement inédit qui ne doit rien au hasard. Sans la grâce divine impossible d’envisager quoi que ce soit, nos auteurs le savent bien mais montrent aussi que le Royaume ne grandira pas sans une vision pragmatique, claire et professionnelle de ce que l’Église doit proposer. 

Cet ouvrage constitue un document de première main capable d’inspirer et stimuler les chrétiens en France soucieux d’annoncer l’Évangile aux périphéries, en commençant peut-être par transformer le centre.

In CHURCH we TRUSTne se présente pas comme un manuel des bonnes pratiques. C’est plutôt un recueil des nombreuses initiatives que ses auteurs ont découvert. Agathe et Jean-Baptiste Bonavia ont effectué un voyage aux États-Unis. Ils nous apportent ainsi une autre expérience de l’Église universelle, des pistes de réflexions et quelques astuces. Il est très intéressant de suivre leur parcours dans cet ouvrage où ils ouvrent les yeux sur ce que représente vraiment, aux USA,la religion.

Ce qui m’a particulièrement plu dans cet ouvrage c’est qu’il est descriptif à la fois de la situation de l’Église mais aussi vis-à-vis des autres religions. Par ailleurs nos deux jeunes auteurs ne se cantonnent pas à la sphère catholique ils ouvrent leurs yeux et prennent de bonnes idées aussi dans le monde protestant. Mais cela va plus loin que seulement la vie de la paroisse, l’une des questions à laquelle ils répondent est : comment les chrétiens rayonnent-ils autour d’eux ? (partie II). 
Une chose m’a étonné moi – vu d’une petite, toute petite paroisse de campagne – ces Églises arrivent à déployer des moyens économiques immenses et se construisent grâce à l’argent (qui ne tombe pas du ciel – quoi que !). Mais nos auteurs montrent aussi qu’il est possible de faire avec peu de moyens…

À nous maintenant de nous en inspirer, de l’adapter à nos paroisses… Bon travail !

L’auteur :
Immédiatement après leur mariage, Agathe et Jean-Baptiste Bonavia se sont envolés pour les USA. Les 32 000 kilomètres parcourus, à travers le pays qui s’exclame « In God We Trust ! « , ont permis à ces passionnés de communication d’aller à la rencontre de plus de 50 organisations chrétiennes. Ils ont forgé une conviction : l’Eglise ne doit pas craindre de s’appuyer davantage sur ses fondamentaux pour être de plus en plus attractive.

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.