Un traité accessible et profond pour découvrir la grandeur de la prière chrétienne.

Note : * * * *
Difficulté : * * *

Auteur : André LOUF
Éditions : Artège
Paru en : Janvier 2019
Nombre de pages : 256 pages

Résumé de l’éditeur :
Ce livre est un trésor, un don de la grâce. Sorti en France en 1972, ce petit livre qui nourrissait la vie spirituelle des novices du Mont des Cats, n’a pas pris une ride. Il est indémodable parce qu’il vient du silence. C’est le livre d’un spirituel qui nous propose un pèlerinage vers le cœur profond, là où, au-delà des remous de surface, résident la quiétude, la paix et la joie imprenable. Ce n’est pas un livre pieux ; c’est un bol d’air pur, une trouée vers le ciel, la clé du paradis. Vraiment, il faut serrer ce petit rectangle de papier comme si on tenait entre les mains un trésor, une mine d’or, une perle précieuse. Seigneur apprends-nous à prier n’est pas un ouvrage comme les autres, c’est le bréviaire de l’intériorité. Ce livre de feu est la carte des profondeurs du cœur.

L’élogieux résumé de l’éditeur est tiré de la préface de Charles Wright qui est pour le moins un connaisseur d’André Louf puisqu’il a publié en 2017 la biographie de l’ancien abbé de l’abbaye du Mont des Cats. Et il est vrai que ce livre n’est pas un livre de spiritualité présentant une méthode de prière parmi d’autre. D’ailleurs, l’auteur ne cache pas que ce livre « n’est pas une introduction, et moins encore une propédeutique à la prière » (p. 244).

Ce qui fait la valeur de cet ouvrage, c’est donc la manière accessible et profonde dont l’auteur nous met en contact avec une tradition millénaire de prière. Et l’authenticité de ce témoignage s’explique par le fait que Dom Louf a été lui-même formé par cette tradition et il apparait clairement que c’est cette même tradition qui a forgé l’incontestable envergure spirituelle cet abbé.

Puisque cette tradition fait une large part à l’expérience monastique, on pourrait se demander ce que le lecteur laïc pourrait en recevoir. N’y aurait-il pas un trop grand décalage entre la vie dans le monde et la vie du cloître ? La force de cet ouvrage est justement d’offrir à tous les chrétiens un itinéraire vers la prière, non pas une quelconque forme de prière, mais une plus grande fidélité à la prière chrétienne qui est celle de l’Esprit en nous et qui rejoint la prière que le Fils adresse au Père. C’est en effet la vocation de tout baptisé que d’entrer dans le mouvement de cette prière trinitaire.

C’est donc une belle réussite pour André Louf que d’être parvenu à présenter par des mots bien simples et beaucoup de pédagogie ce grand mystère de la prière chrétienne. On soulignera simplement qu’un lecteur familier des nombreuses références scripturaires et des citations du type des apophtegmes verra sa lecture de cet ouvrage facilitée. Du reste, celui qui venant d’autres horizons voudrait découvrir ce qu’est la prière chrétienne trouvera ici une présentation solide et dont l’orthodoxie ne fait aucun doute.

André Louf, né en 1929 à Louvain (Belgique) et mort en juillet 2010 à l’abbaye du Mont des Cats (France), est un moine trappiste, auteur spirituel de renom. Abbé de l’abbaye du Mont-des-Cats durant 35 ans, de 1963 à 1997, il devient ermite après avoir rendu sa charge. Sa personnalité et ses écrits l’ont imposé comme l’un « des maîtres spirituels du christianisme contemporain ».

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.