Dans un langage clair et efficace Robert Cheaib ouvre les yeux du chrétien sur ce Dieu humain, ce Dieu fait homme pour nous faire Dieu.


Note :
 * * * *
Difficulté : * * *

Auteur :Robert Cheaib
Éditions :Salvator
Paru en :Janvier 2020
Nombre de pages :183 pages 

Résumé de l’éditeur :
Humain, trop humain, écrit Nietzsche. Cette formule pourrait être appliquée à ce qu’est devenu Jésus-Christ aujourd’hui : autant que sa divinité, son humanité dérange. Pour certains, elle est un scandale.
Dans une langue éminemment proche et accessible, Robert Cheaib se fait le passeur des grands auteurs qui nous introduisent à la profondeur et à la beauté de la foi en Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme. Il montre ainsi comment la nouvelle radicale de l’Incarnation se réfléchit dans la vie de l’Église, épouse incarnée de Dieu. 
À partir de la soif d’absolu qui habite le coeur de l’homme, cet ouvrage remonte à la source : le désir de Dieu de rencontrer et de sauver chaque personne. Il est une invitation à contempler avec des yeux simples le mystère de l’humanité de Dieu et à se laisser constamment surprendre par elle : c’est en entrant dans la ressemblance du Christ que nous sommes divinisés. 

Un Dieu humain ?

Robert Cheaib continue sa série d’explications théologiques. Il s’attache dans cet ouvrage à la personne humaine de Dieu. Comment et pourquoi ce Dieu si grand s’abaisse-t-il à notre humanité ? 

Notre auteur constate – c’est le titre de son introduction – une anorexie spirituelle qui se caractérise dans notre monde quelques années plus tard par une faim de l’absolu. Pour passer de l’un à l’autre il pousse le lecteur à regarder Jésus dans son humanité qui parle de sa divinité. 

Simple et théologique

Avec des mots qui parleront à chacun et quelques images qui permettent d’agrémenter son propos, le théologien parvient à avoir un langage simplifié mais pas simpliste. Ce grand mystère de l’Incarnation, bien qu’éloigné de nous, m’est apparu un peu plus clair après cette lecture. 

Ce que j’ai trouvé particulièrement intéressant est le fait que notre auteur ne s’attache pas seulement à une réflexion personnelle. Non bien au contraire, il puise dans les pères de l’Église et dans sa Tradition. Ces sources – en plus de la Bible et du magistère – permettent au lecteur d’entrer dans une véritable pensée théologique simple, accessible et complète.

Bonne lecture.

L’auteur :
Robert Cheaib est écrivain, diplômé d’un doctorat en théologie fondamentale et enseigne à l’université pontificale de la Grégorienne à Rome. Il est membre du Dicastère pour les laïcs, la famille et la vie.
Il est l’auteur du livre intitulé Au-delà de la mort de Dieu, publié aux Éditions Salvator (2019).

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.