Auteurs chrétiens,  Société

Le monde de la nuit – Grégory Lacroix

Il est tard, Grégory à 25 ans, il est à la tête d’une boite de nuit. Tout va trop vite, tout s’emballe, c’est la dégringolade. Doit-il déposer le bilan ? Finalement, place à une aventure spirituelle…

Note :

Note : 4 sur 5.

Difficulté :

Note : 2 sur 5.

À 25 ans, Grégory Lacroix se retrouve à la tête d’une discothèque au bord du dépôt de bilan. Chaque samedi soir, ses clients défient la mort par l’alcoolisation excessive, le sexe débridé, l’hyperviolence, la consommation de stupéfiants, des comportements suicidaires.

Les repères moraux de Grégory vacillent. Un soir, dans une détresse complète, il crie vers Dieu. Soudain, la fréquentation de sa discothèque explose. Mais les calamités s’enchaînent et des phénomènes inexpliqués surviennent. Y aurait-il un lien avec son ancienne compagne dont l’entourage pratique l’occultisme ? Un nouveau combat spirituel commence alors, conduisant Grégory à recourir aux exorcismes pour vaincre une malédiction palpable. C’est pour lui le début d’une nouvelle vie, un chemin de rédemption.

4ème de couverture.

Boîte de nuit, sombre histoire

Dans son livre Grégory Lacroix raconte ce morceau de vie qui lui permet aujourd’hui de témoigner. À 24 ans lui vient l’idée de monter un dancing – rien de bien méchant – avec pour clientèle plutôt des personnes d’un certain âge. Il commence mais s’enfonce dans les dettes, rien ne va et rien ne décolle.

Il a alors l’idée de transformer son dancing en boîte de nuit. À 25 ans il est à la tête d’une entreprise qui s’enfonce dans les dettes. Sa conscience le pousse à ne pas céder aux chantages, aux menaces. À terre économiquement et personnellement il est encore trainé dans la boue par ses concurrents. De part son métier, son rythme de vie et ses choix, il s’extrait de sa famille qui ne le comprend plus. Sans être seul il devient seul.

La débauche morale, nuit de l’âme, passage obligé ?

Sa droiture morale et quelques souvenirs bien placés, le poussent alors à crier vers Dieu alors qu’il est au fond du trou. Du haut de son perchoir – dans sa discothèque – il voit passer la fréquentation de son club de 200 à plus d’un millier de personne. Il s’étonne, se réjouit.

Lui ne touche pas aux stupéfiants, veille à ce qu’il n’y ait pas de bagarre dans l’enceinte de ses soirées. Mais le mal atteint sa cible quand même. À force de voir le péché s’épanouir devant lui, il est touché de multiples manières. Il comprendra plus tard que son âme a été atteinte et que de la sorcellerie l’a touché.

L’exception n’est plus celui qui adhère aux comportements scandaleux, mais celui qui s’y oppose

p. 179

Lourdes, un début de guérison

Alors qu’il priait régulièrement il se rend compte que de nombreuses choses étranges se passe dans son entourage, dans sa vie personnelle. Il constate des éléments douteux et suite à un pèlerinage à Lourdes prend contact avec un prêtre exorciste. Ils s’aperçoivent ensemble que cela va plus loin qu’il ne le pense.

Visible et invisible

Dans cet ouvrage je n’ai à proprement parler rien découvert à propos du mal et de l’existence du démon. Mais cette lecture pourrait ouvrir quelques yeux quant à l’existence véritable de ce monde invisible. L’auteur lui-même reprend cette phrase du Symbole de Nicée-Constantinople “Je crois en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible”. Il aidera – j’espère – certain à comprendre ce monde que l’on ne voit pas mais qui agit.

Sans nous inquiéter, l’auteur donne aussi quelques solutions, quelques astuces pour lutter efficacement contre le mal. Ces astuces sont connues et reprises en fin d’ouvrage dans des annexes : la prière, la fréquentation des sacrements,… Ces annexes condense de manière intéressante : quelques aides au discernement, des conseils pour les fêtards, les chrétiens qui veulent prendre soin de leur âme.

Ce n’est pas un ouvrage de spiritualité mais par son témoignage Grégory Lacroix remet en avant quelques points bien utiles à toute vie spirituelle.

Bonne lecture.

Le monde de la nuit



18 €

L’auteur

Grégory Lacroix est marié et père de trois enfants. Par ses conférences, il témoigne sur son parcours et sur les remèdes spirituels qui permettent de lutter contre les addictions et les forces occultes. Il est bénévole au Secours catholique et pratique ponctuellement l’accueil des SDF dans sa paroisse.

Commentaires Facebook
close

Ne loupez pas une sortie !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Prêtre du #diocèse #Beauvais @catho60. Encore en étude jusqu'en 2021 en théologie morale. Avant d'entrer au séminaire pour @catho60 j'ai fait mes études à @UniLaSalle_fr école d'ingénieur agricole dont je suis diplômé. Ce blog est né car lors de ma formation au séminaire certains professeurs m'ont demandé de m'exercer à écrire et développer une pensée. De plus j'ai trouvé ce moyen car il peut m'être utile et être utile à d'autres et cela m'oblige à lire ! Mon article préféré : https://lirechretien.fr/2015/05/01/comment-jai-vu-dieu-a-loeuvre-dans-la-maladie-de-mon-frere/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.