Un parcours pour toute personne qui accepte de se mettre en chemin vers le Christ. Le lecteur découvre le chemin que Nicodème a parcouru pour devenir un être qui cherche Dieu.

Note : * * * *
Difficulté : * *

Auteur : Benoit LOBET
Éditions : Salvator
Sortie : 19 janvier 2017
Nombre de pages : 144 pages

 

Résumé de l’éditeur :
Un homme vient, de nuit, voir Jésus. Il se nomme Nicodème. Son but ? Découvrir le sens de sa vie, trouver la lampe qui éclaire ses pas. Son intuition est que le rabbi de Nazareth est peut-être ce puits de lumière qu’il cherche. « Veux-tu entrer dans le Royaume ? » lui demande Jésus. « Alors tu dois renaître d’en haut .» Cette parole plonge le vieillard dans un abîme de questions. Tout au long de ce livre, Nicodème sert de guide. Il aide le lecteur à comprendre la richesse d’une vie spirituelle. De fait, il représente chacun de nous marchant à tâtons dans l’obscurité des jours. Cette superbe méditation invite à retrouver le goût et la beauté d’une vie chrétienne authentiquement vécue.

 

Recension

Notre auteur a décidé de prendre la figure biblique de Nicodème et de nous proposer un itinéraire où nous mettons nos pas dans les siens. Ainsi le lecteur se trouve comme inséré dans le chemin de Nicodème dont la finalité est d’entrer dans le Royaume de Dieu.

Ce livre n’est pas une lecture spirituelle de la foi mais une réflexion alliant approche théologique et spirituelle. Il se veut être une réflexion sur « la vie que Dieu vient partager avec nous ».
Ainsi, tout au long de ce livre, nous parcourons une succession d’étapes, voulant répondre à la question : « Mais au fond, c’est quoi un chrétien ? ».

Nous découvrons au fur et à mesure de notre lecture comment Dieu fait advenir l’homme. La place de la Parole de Dieu est certes primordiale mais notre auteur n’oublie pas de mettre l’accent sur l’expérience que l’homme fait lui-même de ses pauvretés. Conscient de ses limites, l’homme cherche à trouver ‘’ce qui pourrait être plus grand que lui’’ pour lui ressembler ; le menant ainsi à Dieu.
Tout le travail de l’homme consiste à se nourrir de ce que Dieu donne. Nous y voyons également comment Dieu transforme nos misères en de réelles merveilles. La clé de cette démarche spirituelle est la confiance à laquelle l’homme est appelé car Dieu l’attend avec impatience.

Dans ce parcours, l’auteur nous évoque aussi le combat qui s’opère en l’homme. Il pose un beau regard sur ses nombreuses résistances qui font que l’homme a du mal à voir Dieu. Mais celui qui cherche Dieu doit passer par la croix pour permettre un nouvel enfantement.

Je terminerai en reprenant le titre du chapitre XV qui résume bien, selon moi, le dynamisme du livre : « Les compagnons de route ». Ce livre est un bon outil de compagnonnage pour ce temps de Carême qui s’ouvre.
Il permet de faire un ‘’rafraichissement’’ des éléments de la foi, pour lesquels, nous ne portons peut être plus de réelles attentions. De très nombreux éléments sont donnés. Il est laissé la possibilité aux chrétiens confirmés d’aller ‘’creuser en ailleurs’’ pour poursuivre la réflexion. Pour ceux qui sont un peu plus éloignés, il donne des points solides de réflexion spirituelle ancrés dans une réalité théologique.

Avis personnel :
– Ce livre se lit très facilement car le style de langage est accessible à tous bien que je le conseillerai plus à des néophytes, à des catéchumènes ou à des « recommençants».
Dans ce livre, les grands sujets de la foi sont évoqués et il pourrait être intéressant qu’ils puissent en parler avec leurs accompagnateurs.
« Des chrétiens confirmés » – c’est-à-dire ayant déjà un bon bagage théologique et spirituel – risqueraient de s’ennuyer un peu.
– Les propos philosophies qui sont très facile à comprendre. Il s’agit d’une bonne lecture pour se détendre l’esprit et qui ne nécessite pas de connaitre les grands principes philosophiques. De plus chaque chapitre peut se lire en 10-15 minutes ( en moyenne 10 pages par chapitre).
– Je trouve cependant que le livre est beaucoup plus axé sur la dimension spirituelle que théologique.

Quelques mots sur l’auteur :
Benoît Lobet est prêtre du diocèse de Tournai (Belgique). Curé-doyen d’Enghien et de Silly, doyen principal de la région d’Ath, il enseigne la théologie et la spiritualité à la Faculté de théologie de l’Université catholique de Louvain. Il est l’auteur de nombreux essais de spiritualité dont « Mon Dieu, je ne vous aime pas. » Foi et spiritualité chez Marie Noël (Stock, 1995 ; Prix des Écrivains chrétiens, Prix des écrivains de Wallonie) et Lettres à un ami prêtre, avec l’écrivain Hector Bianciotti (Gallimard, 2006).

Acheter_sur_La_Procure[amazon_link asins=’2706714735,2706713798′ template=’ProductCarousel’ store=’questionsreligion-21′ marketplace=’FR’ link_id=’86a73252-f774-11e6-874b-a9a5a3590987′]

[wysija_form id= »1″]

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.