Les prophètes simples messagers ? Aryen Kaplan, exégète juif nous mène plus loin que les apparences et à partir d’une analyse du vocabulaire ouvre les yeux du lecteur à la réalité !

Note : * * *
Difficulté : * * *

Auteur : Aryeh Kaplan
Éditions : Albin Michel
Paru en : 31 Janvier 2018
Nombre de pages : 224 pages

Résumé de l’éditeur & 4ème de couverture :
Longtemps on n’a vu dans la méditation hébraïque qu’une invention ou une importation d’autres cultures ; elle a pourtant toujours existé, son représentant le plus connu étant sans doute le kabbaliste du XIIIe siècle Abraham Aboulafia.
Prolongeant les travaux de Gershom Scholem et de Moshé Idel, Aryeh Kaplan montre que cette pratique trouve ses racines dans la Bible elle-même. Transmise de maître à disciple depuis les Patriarches jusqu’à nos jours, cultivée par les prophètes, elle se fonde sur l’interprétation symbolique de textes comme la vision d’Ezéchiel. L’auteur insiste également sur la valeur des Psaumes, qui fonctionnent comme des « mantras » aidant à la concentration et à l’élévation.
Devenu un classique aux Etats-Unis, ce livre fondamental ouvre, comme le souligne Marc-Alain Ouaknin, de nouvelles pistes pour la lecture de la Bible.

Dans son ouvrage, Aryen Kaplan veut ouvrir le lecteur à une nouvelle façon de voir la Bible. Il défend la thèse selon laquelle les prophètes ne sont pas seulement des passeurs de messages venant de Dieu mais bel et bien des mystiques. Prenant des exemples concrets et ciblés, l’auteur, à partir du vocabulaire et d’expériences tirés de la Bible, permet au lecteur de s’approcher de ce mystère que sont pour nous les prophètes. Lorsque je parle ici de vocabulaire – l’auteur étant juif – il utilise ici du vocabulaire hébreu et donne des explications claires pour aller plus loin dans la compréhension de la Bible. Le prophète comme homme de prière, ça va mieux en le disant !

J’aimerai ajouter deux choses. La première est le fait que ce texte reste très technique et peut lasser le lecteur. La seconde est que je ne suis pas un exégète chrétien reconnu et encore moins un exégète du peuple d’Israël je ne peux donc pas donner mon avis sur la valeur de ce travail. En effet, il expose une spiritualisation forte de la fonction du prophète ce qui est très intéressant mais je ne sais pas dans quelle mesure cela est reconnu ou non dans le milieu exégétique juif.

L’auteur :
Aryeh Kaplan (1934-1983) fut un météore dans la pensée juive contemporaine. Auteur d’une traduction en anglais de la Bible (The Living Torah) et de textes fondateurs de la kabbale (le Sefer Yetsira et le Sefer ha-Bahir), il a profondément renouvelé l’approche spirituelle du judaïsme à travers ses ouvrages. (Source Albin Michel)

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.