Le père Pierre Amar partage son expérience de la fragilité, de la maladie et surtout de la beauté d’un retour à la vie. Chemin de convalescence, chemin de vie, chemin de patience. Découvrez le !

Note : * * * *
Difficulté : * *

Auteur :Père Pierre Amar
Éditions :Artège
Paru en :septembre 2019
Nombre de pages :161 pages 

Résumé de l’éditeur :

« Ça va passer… Ça passe toujours… » Et pourtant, ça ne passe pas ! Pour ce prêtre de 45 ans un peu suractif, tout va basculer. Une péritonite aiguë se déclare, qui révèle bientôt une tumeur envahissante. Hospitalisation en urgence, opérations en série et de longs mois de convalescence bouleversent son quotidien, mais aussi sa vie intérieure. Alité, ce prêtre connecté ne l’est plus qu’à sa perfusion, et à ses nombreux visiteurs… Au fil des pages et des semaines, la maladie donne lieu à un voyage inattendu au pays de l’abandon, de la fragilité et de la dépendance.
Avec pudeur et authenticité, mais aussi une dose d’humour, le père Amar nous livre un témoignage d’une grande profondeur où se mêlent l’expérience de la souffrance et l’éclairage de la foi.

« H.S. »

« Hors Service » Qui n’a pas déjà vu un tel écriteau sur un portique RATP, une pompe d’une station service ? N’est-on pas tenté de se dire à ce moment-là : « encore un qui n’a pas bien fait son boulot » ? 

L’ouvrage du père Pierre Amar est l’histoire du fait qu’un jour cet écriteau s’est retrouvé – d’une certaine manière – sur sa porte. Personne n’aurait pu deviner que ce prêtre si dynamique, membre du Padreblog, serait arrêté en pleine course comme le filet rattrape le skieur avant qu’il ne tombe. Du jour au lendemain, vous devez réapprendre à être vous, comment faire ? Comment faire pour aller plus loin et continuer à voir le Christ et l’apporter aux autres du fond d’un lit qui devient votre monde ?

Malade ou guérisseur ?

Autant de question que ce jeune prêtre nous partage, questions dont il nous apporte sa réponse, une réponse humaine qui eut ses hauts et ses bas. Une réponse qui touche de près à cette fragilité que le monde voudrait nous enlever, nous cacher pour ne voir que le parfait et le productif. Notre auteur redécouvre ce monde de la maladie, et nous partage simplement sa découverte de la fragilité, de ce monde hospitalier où les patients portent si bien leur nom ! 

Tomber est une chose, la maladie nous fait tomber. Mais le chemin qui suit est plus long. Nous le savons tous la reconstruction est plus lente et demande une énergie folle à celui qui doit remonter la pente. Pierre Amar nous partage cette vie, ses difficultés mais aussi ses joies et émerveillements.

Pas de doute, une expérience comme celle-ci l’a marqué et marquera sa vie et son ministère à venir.

Expérience et vie

J’ai trouvé formidable la façon dont il nous partage cette expérience. Non seulement il nous y emporte, mais nous la fait vivre. Et j’ai confirmé l’une de mes intuitions acquise lors d’une expérience un peu similaire à celle-ci en famille : Dieu est présent à chaque étape et de manière particulière dans les gens qui entourent celui qui malgré lui est tombé.

Lisez, pleurez, vivez et surtout, surtout, soutenez ceux qui en tombant nous rappelle que notre vie est fragile. Qu’elle est fragile, oui, mais que « Dieu veille sur ceux qui le craignent » (Psaume 32) – comprenez qui l’aiment, et qui mettent en lui son espérance.

L’auteur :

Le père Pierre Amar, prêtre du diocèse de Versailles, est l’un des fondateurs du site « Padreblog » qui offre une parole de prêtres franche, directe et réactive sur l’actualité.

Commentaires Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.