Se plonger dans les sagesses antiques et bibliques pour retourner aux sources de notre civilisation et scruter le cœur de l’homme.

Note : * * *
Difficulté : * *

Auteur : Jean Emériau
Éditions : Salvator
Nombre de pages : 302 pages

Résumé de l’éditeur :
Notre culture occidentale tire son origine de plusieurs sources, notamment la Bible et les grands auteurs de l’Antiquité. Mais nous avons tendance à les opposer ou à ne pas voir les liens qui existent entre elles. La grande originalité de cet ouvrage est de mettre en vis-à-vis des textes bibliques et des textes profanes de l’Antiquité classique.
L’auteur, qui a accompagné de nombreux voyages en Terre sainte et dans d’autres pays bibliques (Turquie, Égypte, Grèce, Iran, Irak…), montre ici combien ces écrits ainsi juxtaposés prennent un nouveau sens. Il s’agit ici de confronter les résonances, que le rapprochement fait tout à coup ressortir et met en lumière. Nombre de problèmes humains d’aujourd’hui sont identiques à ceux soulevés alors. La solution que l’Antiquité y a apportée éclaire nos pensées et notre action d’aujourd’hui pour nous rendre plus sages.
En annexe, les courtes notices sur les cent auteurs cités dans cet ouvrage illustré montrent à quel point les Anciens ont, lors de leurs nombreux voyages, cherché la voie du bonheur qu’ils ont transmise dans leurs écrits.

 

Résumé :

Cet ouvrage de Jean Emériau est une remontée aux sources de notre culture occidentale. En mettant en parallèle les écrits profanes de la philosophie grecque, de la sagesse égyptienne ou de la littérature mésopotamienne  avec les écrits sapientiaux de l’Ancien et du Nouveau Testament, l’auteur montre que les correspondances sont extrêmement nombreuses. L’auteur présente ces textes par thèmes successifs : la création du monde et l’eschatologie, la condition humaine entre vie quotidienne, vie sociale, vie religieuse, la question du salut personnel, la mort et la vie éternelle espérée… Chaque thème commence par une présentation succincte, puis l’auteur montre la mise en perspective des textes. Chaque thème est développé en sous-parties bien définies, ce qui rend la lecture très agréable. Les parallélismes sont présentés avec clarté et montrent la pertinence d’une telle comparaison, dont le lecteur ne peut qu’être convaincu.

L’intérêt majeur de cet ouvrage est de présenter au lecteur les questions existentielles propres à chaque homme et à toute société. La question de l’origine de ce monde, celle du sens de sa vie, la conscience aigüe de sa finitude, la soif de religiosité, la violence inhérente au cœur de l’homme, la nécessité des lois pour la vie commune, le danger de la cupidité, l’importance des traditions et du travail, la peur de la mort, l’espérance d’un après : voilà autant de thèmes qui font le propre de l’homme. Quel que soit son époque ou sa culture, l’homme est confronté au cosmos, à sa finitude, à une transcendance… Jean Emériau fait naviguer le lecteur dans ce cœur de l’homme intemporel et amène à découvrir les résonances inévitables et parfois troublantes entre les textes bibliques et les écrits de sagesse antique. On ne peut être qu’étonné de tant de correspondances entre la sagesse biblique et les écrits païens antiques. Celles-ci sont autant de témoins de la richesse humaine et spirituelle de l’homme et devraient interpeller l’homme du XXIème siècle confronté aux mêmes questions – mais qui, par facilité, ne tente peut-être plus d’y répondre dans une société consumériste où la virtualité l’emporte sur le réel… Se replonger ainsi dans ces sagesses millénaires ne peut qu’être salutaire pour notre temps.

Ce livre n’a pas nécessité à être lu d’une traite du début à la fin. Le lecteur peut, à loisir, choisir un thème précis et se laisser interpeller par les résonances troublantes entre les textes recensés.

Cet ouvrage a nécessité un travail documentaire considérable. Le préambule qui présente la méthodologie, ainsi que l’origine des textes est d’ailleurs très riche. Les notices de fin résumant succinctement les auteurs cités sont également très utiles.  Cependant, notons que ce travail de comparaison recèle quelques limites : si sagesse biblique et sagesse païenne ont d’indiscutables points communs et même des racines communes, l’auteur ne montre pas la nouveauté chrétienne, pourtant si révolutionnaire. Avec la Révélation chrétienne, tout est transfiguré. L’exigence éthique, par exemple, ne se réduit pas à l’antique – et pas uniquement biblique – œil pour œil, dent pour dent – mais devient l’amour de l’ennemi. Sur la question des fins dernières également, il n’y a plus de comparaison mais un accomplissement : la vie éternelle n’est plus l’espoir fébrile de celui qui craint la mort mais la promesse de vie divine d’un Père qui envoie son Fils sauver toute l’humanité. Le bouleversement opéré par le Christ n’était peut-être pas le sujet d’étude de ce présent ouvrage mais je trouve qu’il y a un manque à ne pas pointer l’événement majeur d’il y a 2000 ans : l’incarnation du Christ, reconnu comme la Sagesse éternelle. Il revient de reconnaître que s’il s’agit de comparer les sagesses, ultimement, celle du Christ devient incomparable, parce qu’il est la Sagesse même de Dieu : « Alors que les Juifs réclament des signes miraculeux, et que les Grecs recherchent une sagesse, nous, nous proclamons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les nations païennes. Mais pour ceux que Dieu appelle, qu’ils soient Juifs ou Grecs, ce Messie, ce Christ, est puissance de Dieu et sagesse de Dieu. Car ce qui est folie de Dieu est plus sage que les hommes, et ce qui est faiblesse de Dieu est plus fort que les hommes. » (1 Co 22-25)

L’auteur:
Jean Emériau est un passionné de Bible et un grand connaisseur de la Terre sainte. Il est l’auteur chez Desclée de Brouwer d’un Atlas des pays bibliques (2009) et de plusieurs guides, notamment sur la Terre sainte (2003), les voyages de saint Paul (2007) ou la faune et la flore bibliques (2013).


[amazon_link asins=’2706714514′ template=’ProductGrid’ store=’questionsreligion-21′ marketplace=’FR’ link_id=’0816b3b4-15ec-11e7-aa03-ad11cfe0c128′]

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.