« Papa, comment on fait des bébés ? » La réponse à cette question pourrait être intéressante dans quelques années, là où aujourd’hui le papa est bien embêté ! L’auteur s’attèle à un sujet qu’elle connaît très bien et qui répond finalement à cette question « Quel homme voulons-nous dans le monde de demain ? ». Une lecture qui vous interrogera, vous instruira et permettra à chaque lecteur de comprendre un peu mieux les enjeux liés à notre vie !

Note : * * * * *
Difficulté : * *

Auteur :
Blanche Streb
Éditions : Artège
Paru en : mars 2018
Nombre de pages : 266 pages

Résumé de l’éditeur :
Les extraordinaires avancées de la science placent entre nos mains de nouveaux pouvoirs, des plus prometteurs aux plus menaçants. Avec la possibilité d’intervenir aujourd’hui sur l’origine de la vie humaine, nous sommes entrés dans l’ère du « bébé sur mesure ». Dans cet essai décapant, l’auteur nous entraîne à explorer ce qui se trame dans le secret des labos, où des bébés génétiquement modifiés sont déjà nés.
À quoi ressemblerait le « monde des meilleurs », un monde où les êtres humains, en plus d’être triés, seraient améliorés, voire « augmentés » ? Les générations futures seront-elles encore libres de faire des bébés sous la couette ou allons-nous vers un « avenir sans sexe » où la fabrication des bébés serait confiée à des experts ?
Ce livre accessible à tous aide à saisir les basculements qui s’opèrent dans le domaine de la procréation artificielle. Avec un optimisme réaliste, Blanche Streb appelle à une prise de conscience sur le fol emballement de la technique qui nous détourne d’un progrès pleinement humain et propose quelques clés pour encourager un sursaut éthique pour l’humanité.
« Quel homme voulons-nous dans le monde de demain » ? Cette question se pose à chacun…

 

L’ouvrage de Blanche Streb nous met devant un fait inévitable que tous nous pouvons constater : la technique prend de plus en plus de place dans nos vies. Ainsi toutes les dimensions de ce que l’on vit et même parfois de notre être sont touchées. L’auteur n’aborde pas le transhumanisme de manière frontale mais oriente son ouvrage sur le début de la vie.

Dans les questions de bioéthique qui animent le débat actuellement, et notamment avec les états généraux de bioéthique, de nombreuses questions sont abordées. Blanche Streb a choisi ici de se focaliser sur le début de la vie ou plutôt les débuts de la vie. Dans son propos très intéressant elle aborde la question d’une manière double : anthropologique et scientifique. En effet la procréation et l’eugénisme ne peuvent pas rester qu’une affaire de science…

Elle-même docteur en pharmacie, sait de quoi elle parle et si l’on passe le vocabulaire parfois un peu technique, l’auteur livre une intéressante analyse de ce qui est entrain de se profiler dans les années à venir : un véritable marché de l’enfant, de l’enfance même si on analyse bien ce qui se passe autour de nous.

J’ai particulièrement aimé le fait que l’auteur ne fasse pas seulement un constat à charge des techniques développées ou en cours de développement mais elle donne des détails qui permettent au lecteur de se faire un avis éclairé. Par ailleurs même si les titres des parties de son livre sont des accroches (De la couette à l’éprouvette ; Du bébé sur mesure à l’embryon OGM ; Des lendemains qui déchantent ; Un sursaut pour l’humanité) ils indiquent au lecteur de manière assez clair un aperçu de la pensée développée ! J’ai également apprécié le fait de ne pas regarder le problèmequ’au travers des yeux des « parents » mais bien à travers l’enfant qui pour se construire a besoin d’une base parentale solide. Enfin sa dernière partie Un sursaut pour l’humanitéest un appel, une injonction à tous pour un sursaut d’humanité.

Pour finir mon propos, à travers cette lecture l’auteur nous pousse à nous poser des questions sur de nombreux sujets (éthique, morale) mais aussi anthropologique et existentiel : Suis-je prêt à accueillir toute vie ? Certaines vies peuvent-elles être considérées comme invivables ? Le génome humain est-il vraiment fait pour être trafiqué ? et bien d’autres.

Ces questions pousseront le lecteur à aller plus loin dans sa propre démarche et sa réflexion éthique.

L’auteur :
Blanche Streb est docteur en pharmacie. Après avoir travaillé douze ans en recherche et développement dans l’industrie pharmaceutique, elle est aujourd’hui directrice de la formation et de la recherche pour Alliance VITA.

Commentaires Facebook

Laisse un commentaire et donne ton avis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.